En route vers l’Écosse en camping-car !

En route vers l'Ecosse en camping-car

Savant mélange de grands espaces et de traditions, doté d’une nature merveilleusement préservée et d’un patrimoine historique inestimable, l’Écosse est une destination idéale pour les camping-caristes. Le printemps constitue, avec l’automne, la meilleure période pour visiter le pays. Vous bénéficierez d’un climat plus clément et éviterez le rush estival ainsi que les fameux midges, moucherons agressifs qui prolifèrent dès le début de l’été ! Alors, c’est parti, en route vers l’Écosse en camping-car !

Crédits photo : @macintyrekyle

 ➡ Découvrez les véhicules disponibles à proximité pour partir à la découverte de l’Écosse en camping-car ! 

 L’Écosse en camping-car !


Édimbourg la magnifique

Impossible de visiter l’Écosse en camping-car sans faire une halte dans la ville d’Édimbourg. La capitale du pays, qui trône fièrement au sommet d’un ensemble de collines volcaniques, se distingue par un contraste saisissant mais néanmoins harmonieux entre vieille et nouvelle ville. Admirez son emblématique Château perché sur le site de Castle Rock, sa Cathédrale Saint-Gilles et parcourez les riches allées des deux bâtiments formant le Musée national d’Écosse. Ne ratez pas non plus la Place Charlotte Square, le Jardin botanique royal, le Palais Holyroodhouse ou encore le Zoo, le seul du Royaume-Uni à accueillir des pandas géants !

En route vers l'Ecosse en camping-car_Edimbourg

Enfin, à environ une heure de route se dresse le Château de Stirling, l’un des plus impressionnants du pays et même d’Europe, au sommet d’un volcan et entouré sur trois côtés par des falaises à pic. Modèle d’architecture, il constitue également un formidable témoignage du passé.

En route vers l'Ecosse en camping-car_Stirling

Glasgow

Poursuivons notre découverte de l’Écosse en camping-car à Glasgow. Souvent boudée, la ville étudiante est pourtant le paradis des férus de culture contemporaine. Au programme, plus de 20 musées et autres galeries d’art, dont l’impressionnant Kelvingrove Museum ou l’étonnant Riverside Museum consacré aux transports terrestres, où vous trouverez pléthore de véhicules anciens. Ne ratez pas non plus, entre autres, le cimetière de la ville, baptisé Nécropolis et situé à flanc de colline, ainsi que la cathédrale gothique St Mungo. Offrez-vous également de belles balades dans les nombreux jardins botaniques de la ville.

Non loin de Glasgow, rejoignez le Loch Lomond, l’un des plus grands lacs d’Écosse, qui regorge d’activités en tous genres.

Enfin, à environ 40 km au nord-est de la ville, ne manquez pas la surprenante Roue de Falkirk ou Falkirk Wheel. Cet ascenseur unique au monde dispose d’un système rotatif permettant aux bateaux de passer du canal Forth and Clyde à celui de Union.

En route vers l'Ecosse en camping-car_Glasgow
À gauche : le Musée de Kelvingrove ; en haut à droite : la cathédrale ; en bas à droite : Nécropolis

La Route des Châteaux

L’histoire du pays se raconte à travers son impressionnante concentration de châteaux. Entre Aberdeen, Braemar et Fyvie, découvrez une petite sélection de la Castle Trail ou Route des Châteaux d’Écosse en camping-car :

Le site de Dunnottar

De cette forteresse médiévale, érigée sur un éperon rocheux à 50 mètres au-dessus du niveau de la mer, ne subsistent que des ruines, toutefois bien conservées. Le site n’en demeure pas moins exceptionnel de beauté et de poésie, offrant un panorama incomparable ainsi qu’un refuge pour de nombreuses espèces d’oiseaux.

En route vers l'Ecosse en camping-car_Dunnottar

Le Château de Drum

La bâtisse, très bien conservée, arbore un savoureux mélange de styles architecturaux. Vous serez également charmé par sa chapelle, ses magnifiques jardins et son impressionnante roseraie. Attention cependant, le parking est payant (2£).

En route vers l'Ecosse en camping-car_Drum

Le Château de Crathes

Monument et vaste domaine à ne surtout pas manquer, notamment pour les splendides jardins, florilège de formes, de couleurs et de senteurs.

En route vers l'Ecosse en camping-car_Crathes

Le Château de Balmoral

Propriété de la famille royale britannique, l’impressionnant manoir se situe au cœur du Parc National de Cairngorms.

En route vers l'Ecosse en camping-car_Balmoral

Dufftown

Capitale mondiale du Whisky, le « burgh » (entité administrative autonome) accueille un musée consacré au fameux breuvage et compte de nombreuses distilleries, dont la plus célèbre est sans conteste celle de Glenfiddich. Si vous voyagez en famille, sachez que cette dernière a l’avantage d’accepter les enfants, ce qui n’est pas le cas de toutes les autres. Attention cependant, il est fortement conseillé de réserver à l’avance. Plus d’infos sur le site officiel.

Profitez ensuite de votre présence sur place pour visiter les ruines du Château de Balvenie et de celui d’Auchindoun.

Enfin, non loin de là, ne ratez pas le pont en arc de Craigellachie, près du village d’Aberlour, où vous pourrez également visiter la tonnellerie du Speyside, un incontournable.

En route vers l'Ecosse en camping-car_Dufftown
Crédits photo : Visit Scotland & Site officiel de la ville de Dufftown

Les Highlands

C’est la région à ne pas manquer tant les points d’intérêt sont légion et les paysages époustouflants.

Vous pouvez débuter votre découverte des Highlands par leur capitale, Inverness, et, une fois n’est pas coutume, son ravissant château. À environ 40 km plus au sud, vous avez rendez-vous avec le Loch Ness et son « Nessie » ! Les plus curieux pourront satisfaire leur curiosité au Loch Ness Centre and Exhibition. Non loin de là vous attendent les ruines du Château d’Urquhart, dominant la rive nord du lac dans une atmosphère quasi mystique.

Plus au sud, non loin de Fort William, se trouve le plus haut sommet des îles britannique, Ben Nevis, dont la hauteur atteint 1344 mètres. En outre, au nord-est du Loch Ness, ne manquez pas non plus le Château Cawdor, magnifiquement préservé et des plus romantiques avec ses trois charmants jardins.

Puis, au nord-ouest du Parc National des Cairngorms, accordez-vous une halte à Aviemore. De là, vous pourrez embarquer à bord du plus haut funiculaire du Royaume-Uni, qui vous transportera en à peine 10 minutes à plus de 1000 mètres d’altitude !

Enfin, à environ 200 km au nord-ouest d’Aviemore, se trouvent les Jardins botaniques d’Inverewe. Vous vous retrouverez au cœur d’un véritable petit paradis de plantes et de fleurs exotiques, dans un paysage montagneux en bord du Loch Maree, le quatrième plus grand loch d’eau douce du pays. Ce dernier abriterait d’ailleurs lui aussi un monstre, le Muc-sheilche. Si vous le pouvez, accordez-vous une halte à Gairloch, sur les rives du loch du même nom, un charmant petit village où la nature est reine.

En route vers l'Ecosse en camping-car_Urquhart-LochNess
Le Château d’Urquhart surplombant le Loch Ness

Île de Skye

S’il fallait ne retenir qu’une île, ce serait celle de Skye. La péninsule regorge de merveilles à découvrir, comme l’impressionnant Château Eilean Donan, dont la fonction première était de protéger la zone d’éventuels assauts vikings. Visitez également le Château de Dunvegan, le plus vieux d’Écosse encore habité, d’où sa remarquable conservation. Vous pourrez flâner dans ses charmants jardins ou opter pour une balade en barque pour observer les phoques qui ont élu domicile sur l’île (plus d’informations ici).

Ne faites pas non plus l’impasse sur le Musée Island Life qui reconstitue la vie rurale sur l’île, le phare de Neist et le Old Man of Storr, un grand pic rocheux face à la mer.

En route vers l'Ecosse en camping-car_IleSkye-EileanDonan
Le Château Eilean Donan

Sachez enfin que l’Écosse compte 790 îles, toutes empruntes d’une identité propre. Si vous décidez par exemple de vous aventurer sur celles de Lewis et Harris, vous vous retrouverez en présence de plages de sable blanc, d’eaux turquoises… Un changement de décor détonnant ! Cerise sur le gâteau, l’île d’Harris dispose de cinq spots exclusivement réservés aux voyageurs nomades, moyennant un apport de 7£ par nuit.

Les Îles Summer en vidéo par @macintyrekyle

Informations pratiques

-Comme dans tout le reste du Royaume-Uni, il faudra vous habituer à la conduite à gauche
-Adoptez une conduite calme et respectueuse des piétons
-Attention si votre carte d’identité est concernée par l’extension de la validité à 15 ans, il n’est pas certain qu’elle soit acceptée… Si vous en possédez un, privilégiez donc l’utilisation d’un passeport dont la date d’expiration est postérieure à la fin de votre voyage
-Méfiez-vous du climat, extrêmement changeant. Les Écossais ont d’ailleurs coutume de dire que l’on retrouve les quatre saisons en une journée !

N’oubliez pas d’embarquer avec vous l’application Park4night pour repérer les meilleures aires et parkings pour votre camping-car !

 

 

Alors, prêts à découvrir l’Écosse en camping-car ? Sur le chemin, allez jeter un œil à notre article sur l’Angleterre en camping-car !

Si vous n’avez pas la chance de posséder un véhicule, vous n’avez plus qu’une solution : vous rendre sur notre site !

 

Cet article vous a plus ? N’hésitez pas à le commenter et à le partager !

Follow Wikicampers’s board En route vers l’Écosse en #campingcar ! on Pinterest.


Férue de voyages et de découvertes, je vous fais profiter de mes coups de cœur et des bons plans dénichés au gré de mes pérégrinations. À bientôt sur Wikicampers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments

  1. […] – En route vers l’Écosse en camping-car ! […]

  2. […] – En route vers l’Écosse en camping-car ! […]

  3. […] – En route vers l’Écosse en camping-car ! […]


X