EduCarT : l’évasion au service de l’éducation

EduCarT-l'évasion au service de l’éducation

Si vous ne les connaissez pas déjà, laissez-nous vous présenter Katherine, Anthony et leur fameux combi vert, trio de choc du projet EduCarT. Une aventure éducative et avant tout humaine, sur fond de voyage et d’évasion. Tout un programme !

L’aventure EduCarT

EDUCART_Logo

Katherine, Anthony, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Katherine : Professeure de langues au goût prononcé pour les voyages, je suis originaire de Morelia dans l’État du Michoacan au Mexique. Toujours partante pour de nouveaux apprentissages, le partage et les rencontres enrichissent ma pédagogie comme ma manière d’être. Et comme toute Mexicaine, j’aime danser, les Mariachis, les tortillas et la fête des morts.

Anthony : Professeur des écoles globe-trotter, je parcours la France et le Monde à la recherche de techniques d’enseignement innovantes et motivantes pour mes élèves. Je suis originaire de Mortain en Normandie, tout proche du Mont-Saint-Michel. Le plaisir d’apprendre est mon leitmotiv ! Et comme tout Français, j’adore le fromage et Zinédine Zidane !

EduCarT_Présentation

Parce que nous sommes très curieux chez Wikicampers, comment vous êtes-vous rencontrés ?

Nous nous sommes rencontrés en France en novembre 2011. Katherine était alors assistante de langues à Compiègne et Anthony jeune professeur des écoles à Nantes. De passage durant les vacances par la Normandie, nous nous sommes contactés pour un projet éducatif : apprendre « bonjour », « merci » et « au revoir » dans plusieurs langues. En plus d’avoir partagé nos visions de l’école et de l’éducation, nous avons partagé une visite du château de Chambord ! Et la magie opéra ! Nous nous sommes plus tard mariés au Mexique pour continuer cette belle folie : aventure des voyages, de l’éducation et de la vie !

EduCarT_Rencontre

Comment est né le projet EduCarT ?

L’idée d’une grande Aventure Éducative n’était pas nouvelle mais au contraire bien réfléchie. Nous avions au préalable déjà eu l’occasion de mener divers projets éducatifs innovants, en France comme au Mexique. Après nous être mariés, nous nous sommes dit que le moment était venu de partir à la rencontre des enfants d’ici et d’ailleurs. Le thème de notre sujet de réflexion : observer, analyser et comprendre ce qui motive les enfants à apprendre et à se former comme futurs citoyens du monde.

EduCarT_Naissance du projet

Sur quelles valeurs repose ce projet et à qui s’adresse-t-il ?

Notre projet EduCarT repose sur des valeurs d’ouverture et de tolérance. Comme nous le disons aux enfants, nous sommes tous égaux, tous Humains. Mais nous sommes aussi culturellement, historiquement ou linguistiquement, tous différents… Cette différence est notre richesse : nous devons la cultiver et en être fiers ! Avec EduCarT, nous souhaitons célébrer la diversité culturelle dans son ensemble.

EduCarT_Valeurs

D’où lui vient son nom ?

Le nom EduCarT a plusieurs significations ! Il faut d’abord noter les majuscules qui prennent sens lorsque le mot est écrit au tableau. Il amène les élèves à réfléchir sur la signification d’EduCarT qui peut se lire dans plusieurs langues. Dans EduCarT il y a Educar qui signifie éduquer en espagnol. On y trouve aussi le mot CarT comme la carte du monde ou la carte postale. Il y a le mot Car, voiture en anglais. Le mot arT qui rappelle le projet artistique. Puis le T majuscule comme le T2 de notre Combi. Un élève de CP nous a même permis d’imaginer le mot Cartable !

EduCarT_Nom

Parlons de votre périple en Amérique latine et Cuba…

En une année, nous avons eu la chance de traverser 18 pays et effectuer très exactement 19846 kilomètres. Comme nous aimons le dire, c’était pour nous plus qu’un voyage : c’était une Aventure Éducative ! Avec ce projet EduCarT, nous avons visité 90 écoles et structures associatives pour pas moins de 10000 dessins récoltés et 4000 dessins partagés.

Ce que nous retenons, avant toute chose, c’est une merveilleuse aventure humaine. Que ce soit avec les enfants, ou avec les adultes, locaux comme voyageurs, nous rentrons le cœur et l’esprit remplis de magnifiques souvenirs d’échanges et de partages. Nous avions l’habitude de dire que nous arrivions quelque part avec des contacts ou des connaissances mais qu’à chaque fois que nous devions repartir, nous comptions de nouveaux amis… Nous avons vraiment appris à nous ouvrir aux locaux, à avoir confiance. Les relations sont souvent bien plus fortes que dans la vie de tous les jours parce qu’éphémères. En quelques jours, vous entrez dans la vie de quelqu’un qui n’a souvent qu’une envie : vous montrez le meilleur de sa culture, de ses coutumes, de son pays…

EduCarT_Amérique latine et Cuba

– Comment le concept a-t-il été accueilli dans les différents établissements où vous vous êtes rendus ?

Le concept était la plupart du temps très bien accueilli : le fait que nous nous intéressions à la culture locale et à l’éducation n’était pas monnaie courante… Nous n’étions pas vus comme des « voyageurs européens » désireux de venir dépenser leurs euros. Surtout que nous n’étions bien souvent pas plus fortunés que les personnes rencontrées ! Hormis notre Combi, notre appareil photo et quelques vêtements, notre véritable richesse était surtout notre ouverture d’esprit et notre désir d’apprendre. De plus, nous avions au préalable tissé de nombreux contacts dans la plupart des pays traversés. Et grâce aux réseaux sociaux, le bouche à oreille nous a ouvert de nombreuses portes ! Dans certains pays, nous étions même attendus comme les deux voyageurs qui donnent des rêves aux enfants !

EduCarT_Accueil du concept

– Pourquoi avoir choisi un combi T2 comme moyen de locomotion ? Pourquoi l’avoir baptisé « La Prima » ?

L’idée du Combi, ça vient plutôt d’Anthony ! Avec un père propriétaire d’une vieille Peugeot 203, j’assistais régulièrement à des rassemblements de voitures de collection quand j’étais jeune. C’est là que j’ai découvert le Combi : un véhicule atypique avec lequel on peut voyager et dormir : le rêve ! Confortable  sans être trop encombrant, c’est le symbole du voyage terrestre par excellence ! Lorsque je (Anthony NDLR) suis parti au Mexique, j’ai vu des Combis un peu partout : donc facile de trouver des pièces de rechange ! Nous nous sommes donc dit bingo, nous allons voyager en Combi ! Même si au final, le père d’Anthony n’était pas trop rassuré de cette décision… Il avait tout de même 43 ans ce Combi !

Le nom « La Prima » (la cousine en français) vient à la base de son ancien propriétaire. Celui-ci possédait pas moins de quatre Combis ! Pour les différencier, il avait baptisé le nôtre comme étant la cousine de son Combi principal. Nous avons donc décidé de garder ce nom familial…

EduCarT_Combi La Prima

– Si vous ne deviez retenir qu’un souvenir ?

Un seul souvenir ? Mais c’est impossible en une année d’Aventure Éducative ! Bon, pour vous, nous allons faire un effort ! Le moment le plus singulier serait peut-être le jour du grand départ de Morelia avec notre Combi La Prima. Après quatre mois de restauration passés avec la famille de Katherine, le moment du départ vers l’inconnu nous a fait ressentir tout un gros mélange d’émotions : joie, peur, mélancolie, incertitude, folie, excitation… Durant les premiers kilomètres, nous étions l’un et l’autre plongés dans nos pensées les plus profondes et ce moment restera gravé dans nos mémoires à jamais !

EduCarT_Souvenir

Expliquez-nous le projet artistique « Dessine-moi ta vie »…

L’idée de départ était de trouver un projet nous permettant d’entrer dans les écoles, de rencontrer des enfants. Or, au niveau éducatif, les locaux ne sont pas toujours ouverts aux voyageurs. 

Tiré des rêveries du Petit Prince de Saint Exupéry avec son célèbre « Dessine-moi un mouton », nous voulions un projet ouvert et basé sur la créativité des enfants. D’où le « Dessine-moi ta vie » avec lequel les enfants peuvent s’exprimer librement : un papier et un crayon et n’importe quel enfant pourra s’exprimer, sans barrière de la langue ! Ils peuvent ainsi partager leur quotidien (famille, école, passions, rêves…) avec des enfants qui vivent à l’autre bout du monde. Ils se rendent ainsi compte qu’ils ont parfois plus de points communs avec un enfant vivant à 10000 Km (comme le football !) que leur voisin vivant à 10 Km de chez lui. Chaque enfant qui dessine verra son timbre (les enfants dessinent sur des grands timbres format A4) voyager dans un autre pays du monde ! C’est la promesse que nous leur faisons.

EduCarT_Projet Dessine-moi-ta-vie

– Quelles leçons en retenez-vous pour le moment ?

Les rencontres avec les enfants étaient toujours magiques… Avec 4500 dessins d’enfants français récoltés avant notre départ, nous y étions préparés. Mais en Amérique Latine, cette dynamique a pris une toute autre mesure ! Outre les dessins et notre discours sur la motivation et les rêves, le grand moment était toujours la découverte du Combi avec les enfants ! « Wouaaaaw !!! » s’exprimaient-ils au moment d’ouvrir le toit du célèbre van !

Du point de vue des professeurs, nous souhaitions observer différentes pédagogies qui donnent la motivation d’apprendre. Mais au terme de notre investigation, ce que nous retenons c’est surtout que les adultes doivent eux-mêmes être motivés pour transmettre cette motivation… Entre des profs en recherche perpétuelle de projets motivants et d’autres, surtout pressés de rentrer chez eux, nous avons parfois observé de véritables antagonismes au niveau des pratiques.

EduCarT_Leçons

– Avez-vous eu des des surprises ?

Outre la grande diversité des dessins réalisés par les enfants rencontrés, nous sommes surpris de constater que leurs centres d’intérêts, sont au final, souvent très proches. Famille, sport, gastronomie, rêves, passions… Un enfant reste un enfant, peu importe son âge, sa condition sociale ou son appartenance ethnique.

En revanche, nous sommes aussi surpris par la différence de « talent ». Nous avons pu constater que plus les enfants avaient accès aux technologies modernes, plus leurs dessins étaient formatés. Et au contraire, plus les enfants étaient « connectés » à la nature, plus leurs dessins étaient réalistes et liés à leur environnement direct. Nous en avons un exemple flagrant avec les enfants d’une école Maya sur les bords du lac Atitlan au Guatemala. Des dessins hallucinants de réalisme !

EduCarT_Dessins

Vous œuvrez également pour le développement durable via votre projet de recyclage du matériel d’écriture avec TerraCycle.

Décidément, vous êtes sur tous les fronts 😉

Et oui, EduCarT c’est aussi un projet de recyclage ! « S’il vous plaît, ne jetez plus votre matériel d’écriture usagé à la poubelle : nous avons la solution ! » Voilà la phrase d’introduction de ce projet à double objectif : éducation au développement durable et solidarité entre les peuples. Avec Terracycle, nous recyclons le matériel d’écriture usagé pour en faire de nouveaux objets comme des bancs. En échange, nous bénéficions de dons afin d’offrir du matériel scolaire aux enfants dans le besoin.

En amenant cette notion aux plus jeunes, nous souhaitons sensibiliser la jeune génération à l’urgence écologique dans laquelle nous nous trouvons. Et ça marche extrêmement bien ! La première année nous étions à 38 kg de matières plastiques recyclées et en trois ans, nous avons dépassé les 700 kg ! Tout ça, grâce aux enfants qui récupèrent ce qui n’est plus utilisé à la maison et qui finissent même par former les parents !

EduCarT_Projet de recyclage TerraCycle

Vous venez d’achever un roadrip en Ardèche. Que prévoyez-vous pour les mois à venir ?

Au départ de ce RoadTrip en Ardèche, une invitation à présenter notre projet lors la bourse de Valence, événement incontournable de la communauté VW. Mais notre Combi La Prima étant en cours de restauration (afin de satisfaire aux normes françaises après avoir traversé l’Atlantique), comment nous y rendre ? Nous avons eu la chance, grâce à un certain Hervé, d’y aller en Combi ! Cette personne a voulu aider notre projet en nous prêtant Gary, un Combi de 1973, afin d’aller rencontrer les amoureux de Combis … et les enfants ! Nous avons en effet été accueillis, pour la première fois en France avec un Combi, dans une petite école de Saint-Peray sur les bords du Rhône. La rencontre avec 25 élèves de CM2-CM1 restera un moment fort de notre retour dans l’Hexagone !

La suite pour nous ce sera de terminer la restauration de notre Combi La Prima… Celle-ci a commencé le 2 janvier chez Classic Motors 50 mais nous allons de mauvaises surprises en mauvaises surprises… Entre carrosserie rongée par la rouille, freins défaillants et moteur bien fatigué, il nous est bien difficile de prévoir une date de retour sur les routes françaises… Mais nous gardons espoir que La Prima nous accompagne lors des différents événements auxquels nous sommes d’ores et déjà invités : le Salon du Véhicule d’Aventure à Corcoué sur Logne (44), le Vintage Mesquer Festival à Mesquer (44), le festival des enfants de Dinan (35), le Vintage Clisson #2 à Clisson (44) ou le Splach à Soulac (33). Après presque 20000 Km en Amérique Latine, les routes françaises ne seront que pur bonheur pour notre Combi !

Et pour continuer de toucher les esprits, nous nous sommes lancés dans l’écriture d’un livre sur notre année en Amérique Latine… Notre envie est de partager les spécificités de notre périple qui était tout sauf un simple voyage. Voyager pour visiter des écoles ce n’est pas habituel et pourtant quelle richesse ! Mais il nous a fallu faire des sacrifices afin de tenir la promesse faite aux enfants français de partager leurs dessins ! Nous n’avons par exemple pas pu visiter le Machu Pichu… Un film est aussi à l’étude mais le temps et les ressources nous manquent. Si des volontaires veulent rejoindre notre initiative, ils sont bien entendu les bienvenus !

EduCarT_Roadtrip Ardèche et projets a venir

Que peut-on faire si l’on souhaite aider votre association ?

Les moyens d’aider notre association sont divers et variés. Ils sont tout d’abord financiers car l’édition d’un livre et la restauration d’un Combi sont évidemment très coûteux. Sans le soutien de particuliers et d’entreprises, nous n’en serions certainement pas où nous en sommes actuellement ! Nous remercions au passage chaleureusement Wikicampers qui a su croire en notre projet (NDLR : avec plaisir 😉 ).
Une idée survenue au Brésil nous a permis de « graver » ce soutien à notre projet : écrire le prénom de chaque contributeur sur le toit de notre Combi ! Et il nous reste de la place pour de futurs donateurs !
 ➡ Le lien 

Ensuite, nous sommes à la recherche de moyens humains. Que ce soit pour développer les partages de dessins (en France ou à l’étranger), participer à la vente de produits dérivés, nous aider en terme de montage vidéos, de communication ou pour bien d’autres missions encore, tous les talents sont bien sûr les bienvenus dans le projet EduCarT ! Nous avons besoin de vous pour continuer à sensibiliser les enfants.

EduCarT_Soutien Association

Pour finir, où peut-on suivre vos aventures ?

Vous pouvez suivre l’aventure EduCarT sur les réseaux sociaux. Facebook, Instagram, YouTube, Twitter : @EduCart27, abonnez-vous vite ! Vous pouvez également consulter notre site internet que nous souhaitons prochainement améliorer. D’ailleurs si quelqu’un s’y connait, nous sommes preneurs !

EduCarT_Suivre leurs aventures

Un grand Merci à Katherine et Anthony pour toutes ces confidences. L’incroyable aventure EduCarT vous inspire ? La Prima n’étant pas disponible, vous pouvez toujours louer un combi sur notre site !

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le commenter et à le partager !

 


Férue de voyages et de découvertes, je vous fais profiter de mes coups de cœur et des bons plans dénichés au gré de mes pérégrinations. À bientôt sur Wikicampers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments

  1. Un grand merci pour ce superbe article et pour la confiance accordée! Grâce à vous nous avons désormais un nouveau slogan à partager durant nos prochains événements: « L’évasion au service de l’éducation! » Nous adorons !!!

    • Avec plaisir les amis ! Il reflète, je l’espère, votre merveilleuse aventure… Et ravie de pouvoir vous aider 😉

  2. Beau projet !


X