Interview Linda Bortoletto : « Le tour de France de l’audace »

tour de france de laudace
by

Nous avons rencontré Linda Bortoletto qui s’apprête à mettre en avant l’audace, dans une société où l’on parle plus de peur que de courage. Concrètement Linda va réaliser un tour de France en parcourant 40 km/jour en courant. Tout au long de son voyage, Linda donnera également des conférences autour du thème de l’audace. Le tour de France de l’audace : Linda Bortoletto, un projet que Wikicampers soutient en tant que partenaire !

Le tour de France de l’audace : Linda Bortoletto


Peux-tu te présenter ? 

En quête d’action, d’extrême, et de mouvement, je débute ma carrière comme officier de l’Armée de l’air, pour devenir pilote de chasse. Mais mon rêve se brise en raison d’un problème médical. Je rejoins alors la Gendarmerie nationale où je commande pendant 4 années plus de 150 gendarmes. À 27 ans, je suis promue au grade de capitaine. Je suis alors détachée comme haut fonctionnaire à Bercy, au ministère des Finances, pour mettre en place les réformes de l’État. Je suis alors bien loin de mes premiers rêves d’action et d’aventure …

Trois années plus tard, à 30 ans, je décide de tout quitter. Je divorce et mets un terme à cette carrière prometteuse pour construire des projets qui me ressemblent « au-delà de toute frontière » et explorer le monde, les autres et moi-même. Je pars dans une expédition en solitaire à la rencontre d’un peuple nomade du Kamchatka, à l’extrême orient de la Sibérie. Pendant plusieurs mois,  j’y ai suivi la transhumance des rennes. J’ai ensuite traversé seule l’Alaska à vélo. j’ai vécu avec des nonnes bouddhistes au fin fond du Zanskar. J’ai traversé en courant le Kirghizistan. j’ai traversé à vélo le Tibet oriental …

Je donne aujourd’hui des conférences à but de motivation et d’inspiration. En m’appuyant sur ma propre expérience, j’apporte des clés qui permettent de mieux s’adapter au changement. Je mets en avant les valeurs telles que le partage, le courage et la persévérance, le respect de soi et d’autrui. Je démontre ainsi qu’il est possible d’atteindre l’équilibre en se recentrant sur ces valeurs et sur soi-même.

Linda Bortoletto

Peux-tu nous présenter ton projet « le tour de France de l’audace »

En décembre dernier, une idée folle me traverse l’esprit : laisser les voyages de côté pour me consacrer à la transmission et créer un élan autour de l’Audace, livre et conférences à l’appui. Nouvelle intuition, nouvelle évidence, et c’est parti ! Je plonge dans l’écriture et la préparation du projet, et voilà qu’à peine 4 mois plus tard, le Tour de France de l’Audace est né.

Une idée centrale à ce projet : mettre en avant l’audace, dans une société où l’on parle plus de peur que de courage. Et pour cela, plutôt que de recourir à de grands discours, j’ai souhaité incarner l’audace par un projet qui se veut lui-même audacieux. Je vais parcourir la France en courant, et plus particulièrement, réaliser 40 km par jour pendant 2 mois.

Je donnerai des conférences sur mon parcours, qui seront l’occasion d’apporter des clés sur ce qu’est l’audace, comment nous pouvons en faire preuve et pourquoi elle est nécessaire aujourd’hui.

Enfin, point important : ce projet est participatif. J’invite qui le voudra à me rejoindre sur le parcours ! Et je compte faire des petites interviews des Audacieux rencontrés sur le parcours ! Pour me rejoindre ou assister à une conférences, vous pouvez vous inscrire ici : http://lindabortoletto.com/rejoigneznous-/

Le tour de France de l'audace : Linda Bortoletto

Quel est l’objectif d’une telle initiative ? 

L’objectif est de créer un élan autour de l’audace, de lancer un appel à l’audace ! Car en faisant preuve d’audace, je me suis libérée des normes et des contraintes, des peurs, pour découvrir qui j’étais et réaliser mes rêves les plus fous. En d’autres termes, l’audace m’a rendue libre ! Alors si ça a été possible pour moi, ça l’est pour chacun d’entre nous !

Linda Bortoletto (2)

D’où est venue cette idée ?

Cette idée m’est venue d’un double constat. D’une part, à chaque fois que je rentre en France, entre deux aventures, je suis saisie par le pessimisme et le fatalisme qui règnent dans nos sociétés . Ces idées sont largement diffusés par les médias. Et d’autre part, dans les régions isolées où je voyage, je suis accueillie par la joie et la sérénité des personnes qui y vivent alors qu’elles connaissent des conditions extrêmes et difficiles. J’ai donc voulu transmettre cette joie de vivre chez nous. En France, nous avons tout le confort dont des millions de personnes rêvent, mais que nous avons tendance à oublier. Nous avons la possibilité de nous tourner vers nous-mêmes. Je considère que c’est un devoir pour nous, qui avons ce choix.

 

Audace et course à pied ?

Parce que la course à pied est une belle métaphore de l’audace ! La course à pied, c’est se mettre en mouvement dans un monde en proie à la sédentarité. C’est s’inscrire dans la durée, dans l’effort, et lutter à chaque instant contre la tentation de s’arrêter, de rejoindre la conformité. Tel est l’objet de l’audace. Et puis, je dois vous avouer : c’est mon sport favori !

audace et course a pied

Comment as-tu connu Wikicampers ?

Pour transporter tout le matériel (baskets, livres, affaires de rechange, nourriture …), je me suis rapidement rendue compte qu’il me faudrait un véhicule suiveur. De plus, compte tenu de ma volonté d’être libre sur le parcours et de m’arrêter là où nous le voudrions, l’idée du camping-car a rapidement émergé. Et c’est en faisant des recherches sur le web que j’ai découvert l’existence de Wikicampers, pour louer directement auprès de particuliers.

Linda Bortoletto

En tant que grande voyageuse, quel est ton meilleur et ton pire souvenir ?

linda bortoletto tour de france de laudace

Mon meilleur souvenir : la première fois que j’ai atteint la mer de Béring. Après plusieurs semaines de marche parmi la toundra et les montagnes, auprès des Tchouktches, des nomades éleveurs de rennes.

Mon pire souvenir : l’isolement sur l’île d’Atka, une île en plein milieu de la mer de Béring, en proie aux intempéries. Y vit le peuple aléoute, qui malheureusement a perdu ses traditions, et est complètement acculturé.

N’hsitez pas à relire l’interview de Landry et de son « voyage pour la planète »

Nous souhaitons bonne chance à Linda.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.


Passionné de voyages, de découvertes, de sports outdoor & d'internet ! A très vite pour échanger sur notre blog ou sur les routes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments

  1. Nous sommes ravis de partager cette expérience avec Linda en lui louant notre camping car pour cette grande aventure !!


X