Conseils : Atteler une remorque à son camping-car

Conseils : Atteler une remorque à son camping-car
by

De nombreux camping-caristes choisissent d’atteler une remorque à leur véhicule. Ils y trouvent de nombreuses utilités : transporter un véhicule lié à leur hobby, qu’il soit nautique (bateau, jet-ski, kayak) ou terrestre (vélos, quads, motos), se déplacer plus facilement lors de leurs étapes, ou tout simplement augmenter la charge utile du camping-car. Voici un rappel des différents points à prendre en compte avant d’atteler une remorque à son camping-car !

Atteler une remorque à son camping-car


remorque camping-car

Quelle remorque ?

La plupart du temps, les remorques sont utilisées pour le transport de matériel. Les modèles traditionnels sont identiques à ceux utilisés sur les voitures. Cela va de la simple remorque bagagère aux remorques porte-véhicules en tout genre, en passant par le van pour chevaux ou la remorque à bois. Ce ne sont cependant pas les seules options disponibles. La remorque transversale, parfois appelée « remorque suiveuse », est idéale pour le transport des 2 roues en camping-car. Elle a l’avantage d’être peu encombrante et d’être maniable lors des manœuvres. Elle est parfois fixée à deux crochets d’attelage, ce qui la rend également plus stable.

En fonction de l’usage que vous avez de votre remorque, vous choisirez un attelage fixe, amovible ou pivotant. Le spécialiste Rameder présente les différentes variantes d’attelages de remorques et explique que le must est un système pivotant, qui se dissimule entièrement sous le véhicule tout en permettant une utilisation immédiate.

Atteler une remorque a un camping-car

Attention ! Tous les châssis ne permettent pas la pose d’un attelage de remorque. Veillez à vous en assurer auprès du constructeur avant le montage.

 

Quelle réglementation ?

Atteler une remorque à son camping-car implique de respecter la réglementation. Le Code de la Route prévoit certaines réglementations spécifiques aux camping-cars. Voici quelques points importants !

Poids et permis

Lorsque le poids total autorisé en charge (PTAC) du camping-car est inférieur ou égal à 3500 kg et celui de la remorque est inférieur ou égal à 750 kg, le permis B est suffisant. C’est aussi le cas lorsque le PTAC de la remorque tractée est inférieur ou égal au poids à vide du camping-car et que le total est inférieur à 3500 kg. Toutes ces informations sont indiquées sur les cartes grises des véhicules. Au-delà de ces restrictions, le permis BE est nécessaire. Il consiste en trois épreuves : le code, la conduite hors circulation et en circulation. Depuis le 1er juin 2016 et la publication du décret n°2016-723, il n’est plus nécessaire de passer une visite médicale pour l’obtenir ou le renouveler.

Équipement

Comme sur une voiture, la remorque doit être équipée d’une plaque minéralogique. Si le PTAC de la remorque est inférieur à 500 kg, la plaque est identique à celle du véhicule qui la tracte. Au-delà, elle doit posséder sa propre immatriculation et carte grise.

Freinage

Si le PTAC de votre remorque est supérieur à 750 kg ou supérieur à 50% du poids à vide (PV) du camping-car, alors elle doit être dotée de son propre système de freinage.

 

 remorque pour camping-car   

Quelle motorisation ?

La motorisation n’est pas le premier critère d’achat d’un camping-car mais il en deviendra un si on décide d’atteler une remorque à son camping-car.  son aménagement est souvent beaucoup plus déterminant. La motorisation est toutefois importante pour obtenir des performances correctes, d’autant plus lorsque l’on souhaite tracter une remorque. La FFCC explique dans son guide du camping-car (p.8) que les nouvelles technologies (HDI, JTD, Multijet…) offrent des performances de haut niveau et permettent de partir sans soucis.

Conseils conduite

Enfin, il est aussi nécessaire de faire preuve de bon sens lors de la conduite d’un camping-car, d’autant plus lorsqu’il est équipé d’une remorque : ils approchent souvent leur PTAC sans pour autant disposer de la même puissance de freinage qu’une voiture… Il faut donc anticiper au maximum tout en respectant les distances de sécurité et en faisant bon usage du frein moteur.

Atteler une remorque à son camping-car 1

Vous connaissez désormais les points importants à savoir avant d’atteler une remorque à son camping-car !

N’hésitez pas à relire notre article sur transporter ses 2 roues en camping-car !

Alors, prêts à partir ?

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager !


Passionné de voyages, de découvertes, de sports outdoor & d'internet ! A très vite pour échanger sur notre blog ou sur les routes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


X