2 français partis en roadtrip explorer l’Amerique !

desfenetressurlemonde
by

Il arrive parfois d’avoir une grosse envie de voyager, une envie d’aventure, d’évasion, de découverte. Une envie si forte qu’elle en devient indispensable. Joana et Eric, un jeune couple de français ont décidé de quitter leur confort pour aller à la découverte du monde et notamment de l’Amerique. Ils nous racontent leur roadtrip, commencé il y a maintenant plus d’un an.

Le roadtrip de 2 français


« Rester, c’est exister. Voyager, c’est vivre. » Gustave Nadaud
Joana et Eric on choisit de faire leur voyage dans un combi VW Westfalia orange de 1984. Ils sont partis depuis Juin 2015 au Canada, ils sont aujourd’hui aux Etats Unis et leur roadtrip est loin d’être finit. Ils nous racontent !

desfentressurlemonde-roadtrip-min

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Joana et Eric, en couple depuis presque 9 ans, nous avons 28 et 29 ans et sommes originaire du Sud de la France (Marseille et environs). Nous sommes tous les deux architectes à notre compte.
Nous sommes passionnés de voitures anciennes (notamment de combi Volkswagen), de mécanique, de randonnée, de nature, de design, plus récemment de photographie, et bien sur de voyages. Nous aimons beaucoup de choses en fait ! Et on peut dire que nous nous sommes bien trouvés puisque nous partageons toutes nos passions et toujours pas une seule dispute après tout ce temps passé ensemble en roadtrip dans notre petit van.

joana-eric-des-fenetres-sur-le-monde

 

Vous êtes partis en roadtrip depuis Juin 2015, vous pouvez nous raconter ?

Eh bien, c’est simple : nous avons tout quitté pour partir à l’aventure, rendu notre logement, vendu nos meubles, etc… Nous avions fait des économies depuis plusieurs années pour nous permettre un tel voyage, travaillé 7 jours sur 7 avec des horaires pas possibles. Nous avons toujours eu l’envie de partir, mais il y a un moment où c’est devenu une nécessité. Nous avions vraiment besoin d’un gros break. Le départ s’est fait un peu sur les chapeaux de roues. Nous avons fini nos sacs même pas une heure avant de prendre l’avion…

L’achat du van

Nous sommes arrivés à Montréal, et après avoir visité la ville, nous avons commencé notre recherche de van. Nous souhaitions absolument un Volkswagen avec un aménagement Westfalia, de préférence un type 2, autrement dit le véhicule parfait pour nous, dans l’esprit 100 % « hippie et roadtrip ».
Mais devant la difficulté d’en trouver un en bon état, nous nous sommes rabattus sur un type 3. Nous avons trouvé notre bonheur avec un modèle de 1984 en bon état et surtout sans rouille. Un miracle au Canada !

Partir avec un vieux van c’est aussi quelques galères, vous imaginez bien ! Surtout que, dans notre cas, en l’achetant sur place, nous n’avions pas d’endroit ni d’outils pour le retaper. Aussitôt en notre possession, aussitôt sur la route ! Nous avons eu quasiment toutes les pannes possibles et inimaginables pendant le roadtrip, mais sans jamais rester bloqués. 

combi-vw-t3

Le périple !

Nous avons pris la route au mois de juillet et commencé notre périple dans l’Est Canadien : la Gaspésie, L’ile du Prince, la Nouvelle Ecosse, le lac Saint Jean. Puis, pour résumer, nous avons roulé jusqu’en Ontario en passant par les grandes villes d’Ottawa et Toronto et les fameuses chutes du Niagara. 

N’ayant pas de chauffage dans le van, nous avons fuit l’hiver Canadien, en passant la frontière avec les USA, fin octobre à Détroit pour rejoindre le bord du lac Michigan, et en faire le tour, via Chicago et MilwaukeeDe là nous avons fait « demi- tour » pour nous diriger vers la côte Est en passant par plusieurs grandes villes américaines mais aussi de belles régions rurales. 

Arrivés à Boston, nous avons commencé notre descente de la côte, toujours en passant par les grandes villes : New York, Philadelphie, Baltimore, Washington, etc… Puis direction l’intérieur des terres pour visiter le Shenadoah National Park et rouler sur la Blue Ridge Parkway, un itinéraire panoramique magnifique d’environ 1000km. 

duffey-lack-road-trip-combi-vwJoana observe la rivière de Cayoosh Creek depuis le van, garé au plus près. (Canada)

Pour continuer notre roadtrip, nous sommes passés par Atlanta et nous avons à nouveau rejoint la côte en Caroline du Sud direction la Floride, pour l’hiverAprès avoir fait le tour complet de l’Etat, nous avons commencé à nous diriger vers l’Ouest pour une grande tournée des Parcs Nationaux ! 

Nous avons beaucoup zigzagué dans tous les Etats pour ne rien manquer tout en prenant notre temps et nous avons fait pas mal de randonnées.

Au mois de Juin 2016, nous avons fini par arriver sur la côte Ouest, tout en bas de la Californie à San Diego. 

S’en est suivi la remontée de la fameuse route 1 (ou 101) qui longe l’océan Pacifique jusqu’au Canada en passant par Los Angeles, San Francisco, Seattle, etc… jusqu’à la ville de Vancouver. 

Petit tour sur l’Ile de Vancouver, très sauvage au Nord, et retour sur le continent pour traverser les fameuses rocheuses Canadiennes du Nord au Sud et les magnifiques Parcs Nationaux de Jasper, Yoho, Kootenay et Banff. 

roadtrip-banff-nationalparkEric contemple le Banff Nationalpark depuis le van !

Nous avons exploré le reste de l’Alberta pour ne rien manquer.  A nouveau, passage de la frontière avec les USA au niveau du Glacier National Park où nous avons bien failli ne pas pouvoir traverser. (la joie des Visas !…)

Après négociation pour un mois supplémentaire au pays de l’Oncle Sam, ce fut vadrouille intense dans le Montana, l’Est de l’Oregon, l’Idaho, le Wyoming et les incontournables parcs de Grand Teton et Yellowstone, le Dakota du Sud et du Nord. 

Tenus par le visa Américain et les températures baissant à grand pas, nous sommes repassés au Canada pour la dernière ligne droite de notre grande boucle : Saskatchewan, Manitoba, Ontario, Quebec. Une longue traversée du pays pour retourner à notre point de départ.

Quasiment 77 000km après, nous étions de retour à Montréal !

Voilà en gros, en essayant de résumer vite fait, le parcours… ouf !… On vous laisse regarder la carte, c’est quand même plus parlant.

desfenetressurlemonde-roadtrip

Le roadtrip de Joana et Eric résumé sur la carte !

 

Qu’est ce qui vous donné envie de voyager ?

Nous avons toujours eu une passion pour les voyages : dès que nous avions une ou deux semaines de vacances, nous cherchions les bonnes affaires pour partir. Notre intérêt pour l’architecture y est aussi certainement pour quelque chose. 

L’envie de découvrir d’autres cultures, d’autres façons de vivre et surtout l’ envie d’une vraie sensation de  liberté au cœur de grands espaces naturels… 

Et puis, il y a pas mal de belles choses à voir sur notre petite planète. Nous sommes assez curieux… Il suffit de regarder un reportage, une photo, ou de discuter avec quelqu’un pour que notre « travel list » s’agrandisse !

 

Pourquoi avoir choisit de partir en van ?

Pour plusieurs raisons. Tout d’abord nous sommes tout les deux amateurs de voitures anciennes et l’avantage avec ce genre de véhicules, c’est que l’on peut la plupart du temps réparer nous même, si il y a une panne. Donc un peu plus de tranquillité quand on se retrouve au milieu de rien, ce qui est souvent notre cas.

Quel meilleur moyen de voyager à son rythme qu’en van ? On prend son temps, le planning peut changer, pas d’impératif pour trouver, récupérer ou rendre une chambre.
Un van aménagé ça veux dire aussi pas d’hôtel, donc de grosses économies.

En plus la vue depuis le van change tout le temps et ça, c’est génial ! C’est comme une petite maison, à laquelle on s’attache énormément.  On essayait d’éviter les campings et autres logements. En presque un an et demi de roadtrip nous n’avons fait que 9 nuits d’hôtels et 18 nuits en campings payants lorsque nous n’avions pas trop d’autres choix, notamment dans certains parcs.

Le van, c’est l’aventure et la liberté, on est tout le temps dehors, on profite de chaque moment, chaque coucher et chaque lever de soleil. Des moments paisibles, loin de tout si on en a envie. On peut aller «se poser » quasiment où l’on veut. En gros, pas de contrainte, une vie nomade, dictée par nos envies et des souvenirs impérissables !

roadtrip-combi-vw-desfenetressurlemonde

 

Qu’est ce que vous retenez de cette première année passée sur les routes ?

Cela fait maintenant un an et demi et ce n’est que du bonheur. Même les moments un peu plus difficiles sont de supers bons souvenirs! 

Les paysages sont à couper le souffle. Villes ou grands espaces, nous en avons pris plein les yeux. Avec quand même une large préférence pour le côté ultra nature du voyage.

Vivre un match des Chicago Bulls, dormir dans les rues de Manhattan, fêter Noël et le Jour de l’an en maillot de bain, à Miami, … « c’est le fun » comme on dit au Québec. Mais le top c’est quand même de dormir en plein désert avec les coyotes, dans une forêt de séquoias géants, au bord de lacs… se réveiller avec des vues sublimes et profiter du silence !
Les parcs nationaux sont tous plus beaux les uns que les autres. En tout, nous avons fait 60 National Parks et National Monuments aux Etats Unis et 18 National Parks au Canada, sans compter les parcs provinciaux et parcs d’Etat.

Le continent nord américain est tellement grand et varié que l’on passe d’un paysage à un autre comme si on avait pris l’avion et changé de saison.
On a eu des écarts de températures incroyables, on avait d
e la neige au milieu du Nouveau Mexique et une heure après, on se retrouvait en tee-shirt en plein désert à White Sand Dunes National Monument !

roadtrip-neige-etats-unis

Et puis il y a les rencontres… Nous n’avons rencontré que des gens bienveillants. En 77 000 km de roadtrip nous n’avons jamais eu un seul problème.

Le van a suscité beaucoup d’engouement et puis deux petits Français qui vadrouillent, ça intrigue ! Il y a une très forte communauté Volkswagen au Canada et aux USA. On a tendance à tous se faire coucou quand on se croise  et à se parler. Nous avons fait un rassemblement, sur 2 jours, en Californie : il y avait des vieux vans partout et des gens passionnés et passionnants. 

Notamment, Ron propriétaire d’un sublime Combi Split de 1958, un vrai hippie avec qui nous sommes toujours en contact. En Oregon, nous avons également croisé une grosse communauté de VW T3, des gens adorables. On ne se connaissait pas mais, pour l’occasion, avec d’autres voyageurs, ils ont organisé un week-end pour profiter de la plage et camper ensemble avec nos vans.

vw-t3-oregon

Au Québec, nous avons eu la chance de faire la rencontre d’un garagiste spécialisé dans les Westfalia, le Garage René Caux, notre sauveur. Un mois après le départ de l’aventure quand la transmission nous à lâché, nous avons dormi dans son garage. Le van est d’ailleurs stocké chez lui en ce moment,  après lui avoir offert une deuxième jeunesse à la suite de toute cette route avalée.
Il y a aussi les gens que l’on a croisés à un endroit et recroisés des milliers de kilomètres plus loin et encore pleins d’autres qui ont ponctué cette aventure et l’on rendu si mémorable.

Ce voyage, c’est le plaisir de l’instant ; que ce soit celui de profiter d’un paysage, de gens ou tout simplement celui d’être ensemble. Chaque moment étant unique, tout est à retenir…

 

Qu’elles sont les prochaines étapes de votre périple ?

Nous venons juste de rentrer pour un temps histoire de re-remplir notre portefeuille. L’an dernier nous étions en Floride pour les fêtes de fin d’années, cette année nous sommes avec nos familles.
 
Nous espérons repartir le plus tôt possible avec notre combi, qui est resté au Canada, pour faire l’Alaska, le Mexique, l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud.
Puis il y a les autres continents que nous aimerions bien explorer… mais il faut un temps pour tout et surtout financer tout cela ! 
D’ailleurs, c’est un peu le challenge qui nous attend maintenant : comment continuer à voyager ?!
 
En attendant, nous aimerions raconter plus en détail notre périple, partager cette aventure et nos bons plans à travers notre blog. Nous n’avons pas pu le tenir sur la route, c’est donc notre première résolution pour 2017 !
 
Nous avons aussi un autre combi de 1978, ici en France, que nous souhaitons restaurer. Nous avions commencé à le faire avant notre départ (c’est d’ailleurs une des rares choses que nous avons conservées avant de partir). On espère donc avoir le temps de le finir pour vagabonder un peu sur le vieux continent d’ici là.
 
Il est certain que nous sommes maintenant mordus de ce mode vie. Une vie, une planète à explorer, un voyage…
 
roadtrip-combi-vw-des-fenetres-sur-le-monde
 

Des conseils pour les personnes qui aimeraient essayer le voyage nomade ?

Oui, prenez le temps et perdez vous un peu au fil des kilomètres ! C’est bien sur nécessaire d’avoir un plan de route mais laissez place à l’imprévu ! Vous verrez c’est dans ces moments là que vous ferez les plus belles découvertes et les plus inoubliables rencontres…

En parlant de rencontres … Souvent ,seuls les gens du coin connaissent les bons plans, les endroits cachés loin des touristes. Alors n’hésitez pas à parler et échanger. Ce seront peut être même eux qui viendront vous parler. Les vans ou camping-cars attirent souvent la sympathie, ils intriguent et les conversations s’engagent vite. Et, qui sait, certains vous inviteront peut être même à vous installer sur un bout de leur terrain pour la nuit… Encore une bonne raison d’essayer ce mode de voyage.

Vadrouillez selon vos envies ! Vivez, tout simplement…

 

Vous pouvez suivre et revivre l’aventure d’Eric et Joana sur leur compte Instagram, et sur leur blog !

Nous tenons à remercier ce jeune couple de passionnés pour leur témoignage. C’est donc avec des anecdotes et des souvenirs plein la tête qu’ils sont revenus de leur grand voyage. Nul doute que l’aventure « des fenêtres sur le monde » n’en est qu’à ses débuts ! Nous sommes impatients d’en connaître la suite, nous ne manquerons pas de vous en faire part 😉

Et vous, quand avez-vous prévu votre prochain roadtrip ? 
Pour vous aider, consultez nos idées de destinations !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager !


Je partage avec vous mes idées et conseils voyages pour assouvir mon envie de roadtrip ! Je donne aussi quelques conseils et astuces pour vos campers. A bientôt sur les routes ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments

  1. Marc Langevin : janvier 2, 2017 at 2:16

    Un article qui donne véritablement envie de partir faire un road trip ! Bonne continuation à eux 🙂


X