Vélo et camping-car : interview d’un passioné

camping-car et évenements cyclo
by

On continue à creuser notre thématique « Vélo et camping-car » en allant plus loin ! Nous avons rencontré Clément, un passionné de vélo et de courses cyclistes. Il partage avec nous sa passion et ses expériences en camping-car sur les événements cyclo de France et de Navarre. Il nous prouve que vélo et camping-car font bon ménage !

 

Bonjour Clément ! Pouvez-vous vous présenter.

Bonjour à tous, j’ai 27 ans et suis passionné de Vélo !

A mon actif : 12 Tours de France, 5 Vuelta, 1 Giro, 7 Tours du Pays Basque, 1 Tour des Flandres, 1 Paris Roubaix, 2 Classica San Sébastian et 3 Routes du Sud…. Un palmarès à faire saliver tous les coureurs pro, sauf que tout est réalisé confortablement dans un Bürstner Quadro.

 

Vous êtes un grand adepte du vélo, pouvez-vous nous en dire plus ?

Hormis le fait de suivre les grandes courses cyclistes. Je pratique le vélo depuis 20 ans. D’abord par la pratique du VTT et a l’âge de 14 ans j’ai changé de discipline pour la route, tout en continuant de temps à autre le VTT.

course de velo et camping-car

 

Quels sont les évènements auxquels vous participez ?

J’ai participé au niveau amateur : a 2 Roc D’Azur, 2 Ardéchoises, 4 Etapes du Tour, 1 Hubert Arbes (la dernière édition a mon grand regret), quelques cyclos en région parisiennes.

Et j’ai pratiqué durant plusieurs saisons au sein d’une équipe engagé en DN 1 : Revel, les boucles du soleil, La Route Dali … et bien d’autres.

evenements cyclos et camping-car

 

Vous avez choisi le camping-car pour vous rendre à vos événements, pourquoi ?

L’avantage du camping-car, c’est de pouvoir à la fois se rendre au plus près des courses et aussi de suivre les différentes étapes sans contraintes d’horaires et de lieux (hôtels – camping) et tout cela avec tous les avantages d’un mini chez soi (un vrai lit, une sale d’eau, une cuisine bien aménagé (placard bien garnis de produits locaux) et surtout de pouvoir recharger téléphones – appareils photos – ordinateur, au milieu de nulle part)

De plus, l’avantage d’avoir une grande soute avec deux grandes portes latérales, c’est d’y avoir fait installer le porte vélo (3 rails), pour un transport un toute tranquillité.

Mais l’atout principal du camping-car est l’opportunité de se décider au dernier moment pour se rendre sur un événement, car il y aura toujours une place quelques part sur les bords de route ou dans un champs … !.

velo et camping-car

 

Les camping-cars sont-ils bien accueillis sur les événements vélos ?

Oui de plus en plus, d’ailleurs, sur notre dernier déplacement (pour le Tour des Flandres) des campings étaient réquisitionnés pour nous accueillir a seulement quelques kilomètres de la zone d’arrivée de la course.

Cette démarche se généralise sur les grandes courses françaises

camping-cars tour de france

 

Croisez-vous beaucoup de personnes qui comme vous viennent aux événements en camping-cars ?

Oui, « la norme » sur les événements sportifs c’est de venir avec son camping-car ! Comme nous pouvons remarquer tous les ans, les Hollandais, les Belges et Norvégiens qui viennent en masse sur les route de l’Alpe d’Huez. Sans oublier les Espagnols qui traversent la frontière pour venir sur les pentes françaises des Pyrénées.

 

Quel est votre prochain rendez-vous ?

Mon prochain rendez-vous est une cyclo sportive au mois de juin, à laquelle je participe au sein d’une équipe qui défendra les couleurs de notre société, sur les pentes du Mont Ventoux.

Puis en juillet comme chaque année depuis plus de 10 ans j’irais sur les routes du Tour de France pour être en immersion dans la course durant 6 jours.

 

Une anecdote à nous raconter ?

Lors d’un transfert d’étape sur le Tour de France, nous nous sommes retrouvés dans la file des camions télé qui montaient à la station du Roi d’Espagne (Baqueira – Beret), de ce fait la police nous a pris pour un des camping-cars suiveurs du Tour et nous avons pu accéder à la station alors que la route était coupée à la circulation ! C’est ainsi, que nous avons obtenu une place aux premières loges pour l’arrivée du lendemain ! Mais nous sommes restés pris au piège le lendemain soir car nous avons dû attendre que toutes la zone d’arrivée soit démontée pour repartir. Mais le jeu en valait la chandelle !

 

Nous remercions Clément d’avoir partagé avec nous sa vision des événements cyclo à faire en camping-car.

camping-car et velo

 

N’hésitez pas à relire notre article sur le camping-car et le vélo.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

src= »//assets.pinterest.com/js/pinit.js » async= » » defer= »defer »>

Follow Wikicampers’s board #vélos et #campingcar on Pinterest.


Passionné de voyages, de découvertes, de sports outdoor & d'internet ! A très vite pour échanger sur notre blog ou sur les routes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments

  1. Très passionnant, vivant et humain.
    Je projette de faire une journée dans les Alpes, je veux le faire pour vivre la ferveur du tour et sensibiliser les gens sur la maladie de parkinson.
    Suggestion les bienvenues.

  2. Clara Malbos : mars 11, 2017 at 2:36

    Bonjour ,
    Est ce qu’il serait possible d’avoir le contact de Clement ou d’une autre personne qui suit le Tour en camping car ? Je souhaite le faire cet été et João un projet de fin d’etude la dessus .

    Merci

    Clara


X